Causerie à la Librairie Olivieri à Montréal

Dans le cadre de la Série éducative sur l’Holocauste, le Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal recevra le lundi 29 octobre prochain l’ethnopsychiatre Nathalie Zajde. Lors d’une causerie organisée à la librairie Olivieiri et animée par la journaliste Émilie Dubreuil, elle fera la rencontre d’une survivante de l’Holocauste, Marguerite Elias Quddus, pour parler de l’histoire des enfants cachés pendant l’occupation en France et des réseaux et stratégies qui les ont sauvés. Nathalie Zajde, dans son dernier livre Les enfants cachés en France, dessine le portrait d’une vingtaine d’enfants cachés, anonymes ou célèbres, comme Boris Cyrulnik, Serge Klarsfeld, Saul Friedländer, André Glucksmann. Madame Zajde développe depuis une quinzaine d’années des dispositifs originaux et spécifiques d’aide aux personnes souffrant de traumatisme psychique – soit individuel soit de masse. Elle a créé en France les premiers groupes de paroles de survivants, d’enfants cachés et de descendants de survivants l’Holocauste. Elle est Maître de conférences en psychologie à l’Université de Paris VIII Saint-Denis où elle assure des travaux de recherche, de clinique et d’enseignement centrés sur la psychopathologie liée aux situations de migration, aux situations contemporaines, nouvelles, extrêmes et touchant des populations défavorisées, minoritaires ou exclues telles que les Tsiganes. Elle a notamment publié aux éditions Odile Jacob : Psychothérapie démocratique (avec Tobie Nathan, 2012); Enfants de survivants (1993, réédition 2005); Guérir de la Shoah (2005).

Marguerite Elias Quddus est née en 1936, en France, à Paris, où ses parents avaient une boutique et un atelier d’artisan fourreur. Son père fut arrêté le 20 août 1941, pour être interné à Drancy, puis transféré à Compiègne. Le 27 mars 1942, il faisait partie du premier convoi de France pour Auschwitz, où il fut assassiné. Sa mère, arrêtée en 1942 puis libérée grâce à une amie, confie alors ses enfants à l’OSÉ, un organisme qui plaçait les enfants dans des familles d’accueil. Elle est cachée avec sa sœur dans des fermes et des couvents en France pendant près de 3 ans. Marguerite a récemment publié ses mémoires : Cachée dans la Collection Azrieli des Mémoires de survivants de l’Holocauste.

Du 24 octobre au 4 novembre 2012, cette 15e édition de la Série éducative sur l’Holocauste est dédiée aux Justes, ces personnes qui, bien souvent au risque de leur propre vie, ont agi pour sauver la vie de Juifs pendant l’Holocauste. Ils les ont cachés, leur ont donné des papiers d’identité et les ont aidés à fuir. Retrouvez toute la programmation sur : http://www.mhmc.ca/fr/events/view/8

Le Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal informe et sensibilise les gens de tous âges et de tous milieux sur l’Holocauste, ainsi que sur l’antisémitisme, le racisme, la haine et l’indifférence.

Nathalie Zajde sera à Montréal du 27 au 31 octobre. Pour toutes demandes d’entrevues, merci de contacter : Contact presse: Audrey Licop 514-345-2605 poste 3026 ou 514-892-2605 (cell)audrey.licop@mhmc.ca

Advertisements