À L’ABRI

« Depuis une vingtaine d’années, Nathalie Zajde, maître de conférences à Paris 8, poursuit ses recherches de psychologie sur la clinique du traumatisme au Centre Devereux, un des rares en France, sinon le seul à l’université, ayant pour vocation l’accompagnement et le soin de personnes en difficultés, sociales et psychiques, suite à l’effraction infligée par des évènements externes telles les guerres, les migrations et les nouvelles formes d’exclusion. Responsable ou associée à des travaux menés au Burundi, en Guinée et en Israël, Nathalie Zajde a soutenu en 1993 une thèse intitulée La Transmission du traumatisme chez les enfants des survivants juifs de l’holocauste nazi, dirigée par Tobie Nathan.

Inscrite dans cette continuité, la présente recherche interroge les conséquences à long terme des effets de la Shoah chez des personnes qui doivent leur survie au fait d’avoir été cachées et mises à l’abri des persécutions isolément de leur familleLire la suite de la recension de Monika Boekholt en cliquant ici

Advertisements