« Pourquoi ai-je survécu ? 
 » de Louis-Georges Tin dans Le Monde des livres jeudi 1er mars 2012

Louis-Georges Tin

« On appelle « enfant caché » un survivant qui a, enfant, dû se cacher et dissimuler son identité afin d’échapper à l’arrestation, la déportation et l’extermination pendant la Shoah. Durant cette période, cet enfant a généralement été séparé de ses parents et du judaïsme. » Tels sont les premiers mots du livre remarquable de Nathalie Zajde, maîtresse de conférences en psychologie à Paris-VIII : Les Enfants cachés en France. Après la guerre, on négligea les souffrances psychologiques de ces jeunes, qui paraissaient peu importantes au regard de la situation des déportés. Ces enfants eux-mêmes, par humilité, pendant longtemps, gardèrent le silence sur les cauchemars récurrents, les angoisses profondes, les phobies des séparations, des halls de gare, qu’ils partageaient sans le savoir.

lire la suite —>

Advertisements